mardi 30 octobre 2018

Comment coudre une belle chemise d'homme ?


Il est loin le temps où les magasins de prêt-à-porter auraient tenu sur une pelote d'épingles. Plébiscitées par les minimalistes et par un certain réveil des valeurs enfuies, les pratiques d'antan du tout faire soi-même amorcent un retour. Mais est-il vraiment nécessaire de donner un coup de ciseau aux modes actuelles pour s'accorder le plaisir de confectionner soi-même une belle chemise d'homme ?




Prendre sa décision
Les magasins d'accessoires dédiés à la couture titillent notre créativité. De la déco intérieure à la confection du vêtement le plus basique, tout y est. Les maîtres du mètre ruban se réveillent ou se révèlent soudain au plus profond de nous. Et si on taillait à son homme une belle chemise sur mesure ?
Parce que c'est une preuve d'amour. Ce dernier donne des ailes et en l'occurrence des doigts d'or. Rien ne vaut une telle motivation pour habiller l'objet de ses pensées.
Parce que cela réveille de bons souvenirs. Le beau tissu d'hiver écossais ou le léger coton rayé de l'été est une véritable piqûre de rappel pour qui avait remisé son attirail du parfait petit tailleur.
Parce que vous savez tout faire de vos dix doigts. La couture n'a aucun secret pour vous et vous attaquer à la réalisation d'une chemise d'homme ne vous fait pas peur, surtout sous la houlette d'un bon patron.

Les fournitures indispensables
Avant d'entreprendre quoi que ce soit, réunissez tout ce dont vous aurez besoin.
Fuyez les heures d'affluence dans le magasin. Vous aurez ainsi le loisir de vous attacher les services d'une vendeuse disponible qui vous donnera tous les tuyaux nécessaires.

Le tissu
Si vous n'êtes encore qu'une petite main, délaissez les étoffes épaisses ou qui peluchent, les satins qui vous filent entre les doigts crantant votre belle détermination. Oubliez les imprimés ou les carreaux vous obligeant à faire des raccords. Ne coupez qu'une fois la pièce préalablement lavée et séchée.

Les accessoires

Voyez plutôt large. Rien de plus exaspérant que de devoir retourner au magasin pour une bobine de fil manquante. Pensez à la toile thermocollante et aux boutons. Faites une liste: ciseaux, mètre, épingles, craie, aiguilles (y compris celles de machine à coudre).

Le patron
Le ou la pro prendra directement les mesures sur le mannequin en chair et en os. Sinon vous pouvez découdre toutes les pièces d'une vieille chemise qui sied encore à votre cher modèle. Elles vous serviront de patron à poser directement sur le tissu, avant de couper autour. Pour les autres reste le patron papier dont il faudra suivre fidèlement les indications. Pas simple au début, mais faisable avec quelques conseils.

La réalisation
Il est impératif de respecter point par point l'avancée de la confection. Epinglez avant de couper ou de faufiler. Les finitions sont importantes souvent réalisées à l'aiguille.

Couper le tissu
Positionnez sur l'étoffe les pièces de patron puis couper autour, avec les surplus de couture. Le tissu est plié en deux pour les pièces doubles. La pliure est le milieu dos.

Assembler les pièces
Pensez à ouvrir les coutures faites au fer à repasser
Cousez les épaules puis les côtés du dos et des devants. Réalisez l'ourlet du bas.
Fermez les manches en piquant sur la longueur. Courtes elles seront plus simples pour les débutants. Y faire alors l'ourlet du bas. Montez le haut des manches sur les emmanchures de la chemise, endroit contre endroit.
Une fois entoilée une pièce du col, piquez-y l'autre pièce au dos, endroit contre endroit. Rabattez en emprisonnant la toile à l'intérieur. Prenez la base du col en sandwich entre les parties supérieures du pied de col, également entoilé. Piquez les pièces ensemble.
Piquez ensemble les deux faces du pied de col et l'encolure entre elles, après avoir bâti et surpiqué les bords du devant de la chemise.

Les finitions
En cas de manches longues, les poignets entoilés enserreront le bas, une fois les parements exécutés.
Les boutonnières seront faites à la machine ou à la main, à gauche (sur le devant de la chemise et au bord du pied de col) et aux poignets le cas échéant. Cousez les boutons.

Votre chemise sera obligatoirement belle si réalisée avec soin et passion.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire